Le langage corporel au Japon

17 juil. 2019 COLLECTION POUR LES NULS

Vous avez décidé de vous rendre au Japon cet été ? La mer, les festivals d’été, les kimonos, les temples… c’est si dépaysant ! Et le décalage ne s’arrête pas là ! La langue, mais aussi les gestes sont bien différents. On vous a fait une petite fiche mémoire des gestes à utiliser pour passer pour un vrai japonais, ou presque :

Les gestes sont très importants en matière de communication. Les Japonais en font probablement moins que les Occidentaux. Par exemple, ils ne s’étreignent pas et ne s’embrassent pas en public. Mais ils font des gestes très particuliers. Si vous connaissez leur signification et fonction et les utilisez quand vous fréquentez des Japonais, vous serez des leurs. Essayez certains des gestes suivants. Si vous voyez des Japonais dans une épicerie japonaise, au centre commercial, dans une fête ou n’importe où, observez-les attentivement. Vous les verrez très certainement faire certains de ces gestes.

 

Banzai 万歳

Quand des personnes se réunissent pour fêter quelque chose, vous les verrez souvent se lever en même temps, lever les bras au-dessus de la tête et crier trois fois banzai (hourra !). À l’origine, ce mot était destiné à l’empereur pour lui souhaiter une longue vie, littéralement, dix mille ans. Maintenant vous pourrez crier « banzai ! » en connaissance de cause.

 

Inclination du buste

Pour les Japonais, l’inclination est un outil de communication absolument essentiel et important au quotidien. Vous vous inclinez pour remercier, saluer quelqu’un, vous excuser et même pour dire au revoir. Ce geste vous permet d’exprimer votre politesse et votre respect envers les autres. Mais vous n’avez pas besoin de vous incliner très bas. La plupart du temps, vous pouvez simplement incliner la tête pendant une ou deux secondes. Réservez l’inclination prononcée de tout le buste pour les fois où vous commettez une horrible erreur, recevez une très grande marque d’attention ou êtes en relation avec des personnes extrêmement cérémonieuses.

 

Faire un signe de tête pour acquiescer

Quand une personne vous parle, faites un signe de tête affirmatif, sinon, votre interlocuteur va penser que vous ne lui prêtez pas attention ou que vous êtes fâché.

 

Les signes de la main

Pour que vos signes de la main soient compris, vous devez savoir que tout réside dans le mouvement du poignet. Si vous saluez votre voisin en bougeant la main verticalement dans les deux sens comme le font les bambins, un Français va penser que vous lui dites bonjour, alors que des Japonais estimeront que vous leur faites signe de venir.

 

Pointer le doigt vers son nez

Si vous constatez, au cours d’une conversation, que votre interlocuteur japonais dirige son index vers la pointe de son nez comme pour le gratter, n’en tirez pas de conclusion hâtive en pensant qu’il est pris d’une démangeaison soudaine. Il est tout simplement en train de se désigner pour signifier : « Moi ? »

 

Et Ī tabi ! (bon voyage !)

 

Cahier d'initiation au japonais pour les Nuls

Ce cahier d'initiation au japonais propose aux débutants des petits exercices faciles pour commencer...

Les livres

Découvrez également