Couture à la main : les huit points à maîtriser

12 juil. 2019 COLLECTION POUR LES NULS

C’est l’été, vous avez enfin du temps libre ! Entre la piscine, les séances de bronzettes et la découverte de nouveaux paysages il est important de se mettre un peu à l’ombre, et pourquoi pas en profiter pour commencer ce projet de couture que vous avez toujours voulu réaliser ? On vous fait un rappel des points de base de la couture à la main !

Avant toute chose, enfilez l’aiguille et faites un nœud à une extrémité du fil. Coupez une longueur de fil de 60 cm maximum. Insérez le fil dans le chas de l’aiguille en tenant l’aiguille verticalement, pointe vers le sol, entre le pouce et l’index. Prenez le fil entre le pouce et l’index de l’autre main, humidifiez légèrement le bout du fil pour le faire tenir droit. Faites passer une dizaine de centimètres de fil à travers le chas de l’aiguille.

 

 LE POINT D’ARRÊT
Lorsque l’on coud à la main, on attache l’extrémité d’un point en faisant un noeud, quel que soit le point utilisé. Pour coudre un noeud, faites un petit point arrière et formez une boucle par-dessus la pointe de l’aiguille. Lorsque vous faites passer le fil dans la boucle, il fixe le fil et le noeud à la base du tissu.

 

 LE POINT DE BÂTI
On utilise les points de bâti pour attacher ensemble, de manière temporaire, deux épaisseurs de tissu ou plus. Chaque point de bâti doit faire environ 1 cm de long, avec moins de 0,6 cm entre chaque point. Lorsque vous utilisez un fil d’une couleur contrastée par rapport au tissu, les points sont plus faciles à retirer, une fois que les coutures permanentes ont été faites. En travaillant de droite à gauche (pour les droitières) ou de gauche à droite (pour les gauchères), piquez l’aiguille dans le tissu et ressortez-la du même côté.

 

 LE POINT DEVANT
Utilisez ce point très court et très régulier pour faire de belles coutures, du raccommodage et des fronces. Comme il est serré, ce point est en général réservé à un usage permanent. Il permet de réparer rapidement ou de manière temporaire une couture qui se défait. Pour faire un point devant, piquez la pointe de l’aiguille dans le tissu et faites-la ressortir après un point très court (0,2 cm) et régulier, avant de tirer l’aiguille pour qu’elle traverse le tissu.

 

 LE POINT ARRIÈRE
Le point arrière est le plus solide des points à la main. En raison de son caractère durable, on l’utilise le plus souvent pour réparer une couture sur des tissus épais et denses où le point devant ne conviendrait pas. Pour faire un point arrière, faites ressortir l’aiguille du tissu et piquez-la un demi-point derrière l’endroit dont le fil venait d’émerger. Ressortez l’aiguille un demi-point plus loin, devant l’endroit où le fil a émergé.

 

 LE POINT D’OURLET INVISIBLE
On utilise ce point à l’intérieur du rentré de l’ourlet, entre l’ourlet et le vêtement. Avec peu de pratique, une bonne aiguille et du fil de qualité, les points d’ourlet invisible n’apparaissent pas sur l’endroit, d’où leur nom. Avant d’utiliser ce point, il vous faut tourner le rentré de l’ourlet vers le haut et le mettre en place à l’aide du fer à repasser. Il vaut également mieux cranter ou surfiler le bord de l’ourlet pour une finition nette. Repliez le rentré de l’ourlet sur 1 cm et faites un premier point court à 0,6 cm du bord de l’ourlet. Faites le point court suivant en attrapant seulement un fil du tissu. Continuez ainsi en espaçant les points de 1,2 cm, en attrapant le rentré de l’ourlet dans le point et en prenant un fil aussi fin que possible dans le vêtement. Faites le tour de l’ourlet pour terminer votre couture.

 

 LE POINT D’OURLET OBLIQUE
Ce point est le plus rapide des points d’ourlet, mais aussi le moins durable, parce qu’une grande partie du fil se trouve en surface, sur le bord de l’ourlet. (S’il vous est déjà arrivé de défaire un ourlet en vous prenant le talon dedans, vous avez sans doute été victime d’un point d’ourlet oblique.) N’utilisez donc ce point que si vous êtes très pressé(e) et que vous voulez faire un ourlet à un corsage qui sera rentré dans votre jupe ou votre pantalon. Faites un point autour du bord de l’ourlet puis repassez dans le vêtement, en n’en prenant qu’un fil.

 

 LE POINT DE CHAUSSON
Vous pouvez utiliser le point de chausson lorsque vous travaillez sur un bord d’ourlet replié. Ce point est très solide et presque invisible. Attachez le fil au rentré de l’ourlet en piquant l’aiguille dans le pli du bord de l’ourlet et en la faisant ressortir du tissu. Avec la pointe de l’aiguille, piquez un fil du vêtement et repassez dans le pli du bord de l’ourlet.

 

 LE POINT COULÉ
Vous pouvez joindre deux bords pliés en utilisant le point coulé. La plupart du temps, ce point est utilisé pour réparer une couture sur l’endroit lorsqu’elle est difficile à atteindre depuis l’envers. Attachez le fil et faites-le ressortir au bord du pli. En faisant de petits points, faites passer l’aiguille à travers le pli sur un côté et serrez bien le fil en le tirant. Faites un autre point, en passant l’aiguille à travers le bord plié opposé.

 

 

A vos aiguilles !

Boîte à fiches - La couture pour les Nuls

Vous n'y connaissez rien en couture ? Pas de panique, les nuls sont là pour vous aider ! Grâce à cet...

Les livres

Découvrez également